Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 00:35

Pour se procurer les ouvrages ci-dessous, contacter directement l'auteur : 
christian.soleil@neuf.fr
ou lui écrire à l'adresse suivante :


Christian Soleil

14 rue Marcel Sembat

Allée A 4

42100 Saint-Etienne


AUX EDITIONS ACTES GRAPHIQUES



- LES YEUX OUVERTS, roman, 1983, 20 euros

 

Un roman policier haletant salué lors de sa parution par la presse et la critique. C'est le premier ouvrage que j'ai écrit. J'avais 18 ans. Deux ans plus tard, on le retrouvait en librairie. Le thème est classique. Tout commence par un meurtre. Daniel Grousson est réveillé au plein coeur de la nuit par sa maîtresse qui lui annonce que son mari est mort. Il la rejoint. Comme tout semble accuser Amanda Noblecourt, et qu'il souhaite la protéger, il accepte de l'aider à enterrer le corps dans la forêt. Puis il se lance par amour dans une enquête dont le but est de démasquer le véritable coupable. De fil en aiguille, l'auteur découvrira s'il en était besoin que l'amour peut être un sentiment trouble, et que les choses ne sont pas toujours profondément ce qu'elles semblent être. La résolution finale de l'énigme, dans les toutes dernières lignes du roman, lui réserve quelques surprises.


- CRIME DE LEGERETE, une introduction à Jean Cocteau, 1989, 20 euros

La vie et l’œuvre du poète de Milly-la-forêt racontées grâce au soutien fervent d’Edouard Dermit, fils adoptif de Cocteau, grâce à qui j’ai pu avoir accès à l’époque à des archives inédites et à des proches de Cocteau.

- LA LUNE EST LE SOLEIL DES STATUES, nouvelles, illustrations de Philippe Chastel, 1989, 20 euros

Quatre nouvelles noires autour du désespoir, du suicide et de la mort, superbement illustrées par un artiste qui a décidé d’interrompre sa carrière au sortir de l’adolescence. Un bel ouvrage à offrir et à conserver. Une collaboration amicale où deux visions du monde voisines se confondent, entre verbe et image. J’ai donné à Philippe quelque 80 nouvelles. Il a choisi les quatre qui l’inspiraient le plus et les a habillées de son pinceau et de son crayon.

 

- L'ENFANT, L’EUROPE, argument pour une exposition, illustrations de Philippe Chastel, 1989


Nouvelle collaboration avec un artiste, cette fois dans le sens inverse. Autour d'une exposition des oeuvres de Philippe, sur le thème de l'Europe et des droits de l'enfant, j'ai déroulé le fil de soie d'un texte entièrement dédié à notre amitié. Une poésie en prose où le réel et le rêve s'entremêlent au point de fusionner.


- LA PART DE L’OMBRE, roman, 1990, 20 euros

 

Un roman en deux récits, sombres et envoûtants. Les personnages de cet ouvrage s’agrippent de toutes leurs forces au bord d’eux-mêmes, parce qu’à l’intérieur il fait trop sombre. Deux récits d’angoisse qui mettent à jour le revers de la médaille, notre nuit interne, bref la part de l’ombre que nous abritons au fond de nous-mêmes.

 

- PROUST, LA VIE PRETEXTE, biographie, 1991, 20 euros

 

Un hommage à celui qui révolutionna le roman bourgeois du XIXe siècle. Christian Soleil montre comment Proust tire une vaste révérence à son œuvre, lui laissant le terrain libre, s’effaçant devant elle, s’étouffant en elle, pour finalement mieux revivre à travers les lignes, vivre enfin, à jamais, dans cette réalité, la seule, la sienne, réalité interne qu’il laisse le dévorer.


- L’ANGE GARDIEN, roman, 1991, 20 euros

L'ange gardien, c'est d'abord l'histoire d'une fuite. Fuite devant la tragédie des jours et des nuits ; fuite devant le bonheur que Dalila ne supporte pas par manque d'habitude ; fuite enfin devant la mort qui rôde, toujours présente sur le chemin de cette femme... "fatale", dans la mesure où la fatalité s'en est prise à elle pour ne plus la quitter.

- FRIME MARKET, une introduction souriante au marketing, 1992, 20 euros


Le marketing, c'est quoi ? Pour les uns, un instrument machiavélique au service de requins assoiffés de dollars ; pour les autres, le Sauveur revenu sur terre, la solution à tous les maux de la planète. Entre les deux, un ensemble de techniques visant à une efficacité durable, pour le meilleur ou pour le pire, le marketing ne sombre pas dans les vieux schémas manichéens et c'est bien ce qui agace. Rappeler les règles essentielles du marketing, faire la part des choses entre discours et réalité, régler le compte des masturbateurs de l'intellect qui utilisent le verbe comme un paravent à l'obscénité de leur inculture, tel est l'objectif de cet ouvrage.

- JEAN COCTEAU, LE BONHEUR FABRIQUE, biographie / tome 1 – PROFILS D’ANGES, préface de Jean Marais, 1993, 20 euros / tome 2 – LE PLURIEL ET LE SINGULIER, 1995, 20 euros / tome 3 – LE REVERS DE LA MEDAILLE, 1996, 20 euros


Une trilogie magistrale du poète qui sévit dans toutes les formes de l'art. En trois tomes, une analyse des relations entre Cocteau, ses proches et son art, enter Cocteau et les artistes de son époque, enfin des entretiens inédits avec son fils adoptif, Edouard Dermit, recueillis par Christian Soleil quelques semaines seulement avant sa disparition.

- LES CISEAUX DU DESTIN, entretiens avec André Franc, déporté à Buchenwald, 1997, 20 euros


C'est l'histoire d'un homme, tout simplement. Coiffeur, musicien, il s'engage en politique au moment de la guerre d'Espagne et se retrouve déporté à Buchenwald. Une expérience difficile, douloureuse, une horreur à laquelle il finira par échapper grâce au vent finalement favorable du destin. Il en a ramené un courage et un optimisme à toute épreuve, une vraie leçon de vie qu'il nous fait partager dans ces entretiens, une force positive qui est celle d'un individu, seul, dressé contre la médiocrité en marche.

- MICHEL DURAFOUR, biographie/ tome 1 – LE FEU SOUS LA CENDRE, 1998, 28 euros / tome 2 – LE VENT DU LARGE, 1999, 28 euros


Journaliste, diplomate, romancier, dramaturge, historien et bien sûr homme politique, le Michel Durafour dont Christian Soleil nous brosse ici le portrait figure avant tout un homme aux multiples talents. L'auteur suit à la trace celui qui deviendra ministre d'Etat de François Mitterrand depuis sa naissance le 11 avril 1920 jusqu'à sa démission du Conseil régional  Rhône-Alpes en 1997 pour se consacrer à sa passion de l'écriture.


- JEAN MARAIS, LA VOIX BRISEE, 2000, 32 euros


On connaît de Jean Marais le mythe. On connaît moins en revanche l'homme secret qui dans le silence de son atelier de potier poursuivit inlassablement sa quête de soi, l'être exigeant qui passa sa vie à se libérer des voiles de l'orgueil et de l'ignorance. "La Voix brisée" retrace le parcours de l'acteur à travers sa carrière, ses rencontres et les interviews nombreuses qu'il donna à l'auteur, Christian Soleil, au soir de sa vie.


- HERVE GUIBERT, biographie, 2001, 32 euros


Hervé Guibert eut la passion de l'écriture, des stars, du cinéma, de la photographie, et des garçons. Pour retrouver la trace d'une des plumes les plus marquantes de la littérature française de la deuxième moitié du XXe siècle, Christian Soleil reparcourt son oeuvre, rencontre son épouse, ses éditeurs, ses amis, ses proches, celles et ceux qu'il aima, avec qui il travailla. Une biographie attachante, fouillée, signée par un lecteur de jeunesse d'Hervé Guibert, en même temps qu'un ami.


- MICHEL THIOLLIERE, LA PIERRE ET L’ENCRE, 2006, 32 euros

Permettre aux Stéphanois de mieux comprendre leur maire, tel est l'enjeu de cet ouvrage, qui reste ouvert comme peut l'être la vie et présente les courants de fond qui ont façonné l'homme depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui.


- LE CORBUSIER, DE LA CHAUX-DE-FONDS A FIRMINY, 2007, 15 euros

Le Corbusier : le nom claque comme une bannière dans le vent au panthéon des architectes du XXe siècle. Est-il ou non le plus grand, comme d'aucuns se plaisent à le dire ? Le plus populaire ? Le plus impopulaire ? Quelle importance ! Sa notoriété le place indubitablement au sommet. Comme de nombreux artistes, et sans doute plus fortement  que beaucoup d'entre eux, Le Corbusier est  controversé. L'un des plus admirés, il est aussi l'un des plus critiqués, souvent à tort, c'est-à-dire moins pour son oeuvre que pour son influence historique prédominante sur l'architecture de son époque.

- PLUS GAGA, TU MEURS, humour, 2007, 11 euros

Le « parler gaga », langue populaire de la région stéphanoise, revisité avec de nouvelles histoires drôles bien ancrées dans notre époque. Du rire garanti à chaque page, du rire pour soi les jours de blues, du rire pour partager avec ses amis. Illustrations de Timothée Martin.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blogue littéraire et culturel de Christian Soleil
  • Blogue littéraire et culturel de Christian Soleil
  • : Présentation de l'actualité littéraire et culturelle internationale par Christian Soleil
  • Contact

Recherche

Liens