Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 00:38

Christian-Soleil-sur-une-ile-grecque.jpg

Christian Soleil - Skyros

 

Christian Soleil a eu l'occasion de rencontrer Hervé Guibert à plusieurs reprises dans les années 1980. A l'occasion du vingtième anniversaire de l'écrivain, il signe une biographie de cet auteur qui fit les belles heures de l'autofiction. En marge de l'exposition rétrospective consacrée à l'artiste - Hervé Guibert fut également un photographe rare de l'instant et de l'injonction de son "beau moment" - à la Maison Européenne de la Photographie, cet ouvrage, publié aux éditions Actes Graphiques, retrace la vie et l'oeuvre d'Hervé Guibert.

 

"Si je m'interroge sur le fait de savoir pourquoi Hervé Guibert, écrit Christian Soleil, je dois bien admettre que je ne trouve guère de réponse convaincante. Des circonstances, certes, qui se conjuguent à un moment donné, ont placé sur mon chemin tantôt son visage, tantôt sa voix, tantôt, synthétisant les deux et en révélant les arcanes, ses textes. De fausses raisons, qu'un approche purement intellectuelle fabrique après coup, surgissent bien ça et là sur le lac étale de la conscience. Mais c'est surtout, si je procède à une introspection en profondeur, les contradictions entre ma perception du personnage public, de l'homme et de l'oeuvre qui confirment depuis mes premières lectures de ses romans l'attrait au départ superficiel pour la beauté d'un visage, d'une évocation sensuelle ou d'un regard apeuré."

 

La persévérance d'Hervé Guibert dans la construction de sa légende, dans la préparation de l'après vie, ne laisse pas d'étonner celui qui se penche sur son cas. Son épouse Christine, son éditrice Teresa Cremisi, témoignent de l'attention méticuleuse qu'il porte, jusque dans les derniers jours de sa vie, à classer articles et manuscrits mêmes les plus anciens ou les plus "anodins", à les ranger dans de chemises colorées, à les regrouper sous un titre générique et à déterminer l'ordre dans lequel, après lui, ces témoignages de son existence devront être publiés.

 

Hervé Guibert, on le sait, eut la passion du cinéma, du théâtre et des arts. Ses écrits sur le septième art ne laissent aucun doute à ce sujet. Son expérience adolescente des planches, sa collaboration avec Patrice Chéreau pour le scénario de "L'Homme blessé", le film qu'il réalise pour TF1 dans les derniers mois de sa vie, en attestent également. Hervé GUibert se fabrique le personnage qu'il veut devenir. Il échaffaude son scénario de vie, qui prend dès le départ, avec "La Mort propagande", publié chez Régine Deforges en 1977, des allures de scénario de mort, et s'y conforme jusqu'au bout.

 

Christian Soleil : "Hervé Guibert, biographie", éditions Actes Graphiques, 2011, 256 pages, 32 euros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires