Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 15:24

Christian Soleil, consultant en management et communication, publie un ouvrage pratique destiné aux responsables de communication dans les PME : "Construire une stratégie de communication". Un ouvrage pratique destiné à favoriser la mise en place de stratégie cohérentes et gagnantes pour affronter les défis d'aujourd'hui et de demain.

La plupart des PME françaises ne disposent pas d'un service communication intégré. Cela ne les empêche pas de mener des actions de communication parfois efficaces. Mais le risque d'une approche à la petite semaine est de perdre en cohérence, de développer une image brouillée, et une telle attitude peut à terme se révéler improductive. Construire une stratégie de communication est un ouvrage pratique à destination des professionnels de la communication. Il vous guidera pas à pas sur l'élaboration d'une stratégie construite, pensée, assumée, à laquelle vous pourrez imprimer toute la cohérence nécessaire. Débutant ou professionnel de la communication, professeur ou étudiant, vous n'allez bientôt plus pouvoir vous en passer…

2014.

"Construire une stratégie de communication, guide pratique", éditions Edilivre - Paris, juillet 2014, 92 pages, 19 euros version papier

"Construire une stratégie de communication"
Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 14:58

Cet article est reposté depuis Le blog de soleilchristian.

Repost 1
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 14:54

Along with fantasies of a fixed class system, embodied in numerous TV period dramas, the bohemian, stupendously posh, polymorphously perverse group of early-20th-century artists, writers, and intellectuals, named after the area of London where they met, drank, and talked about art, is revisited again and again in biographies, documentaries, and now a new exhibition at the National Portrait Gallery, Virginia Woolf: Art, Life and Vision.

Woolf was the foremost member of the set, famous for Modernist novels such as The Waves (1931) and Mrs Dalloway (1925), as well as the fact that she drowned herself in 1941, after a lifelong struggle with mental illness. Woolf is an example of how the link between mental illness and art (and femininity) is fetishized and misunderstood. The great and very unromantic pain that she experienced is suggested by this exhibition, which manages to include an abundance of personal detail without seeming too salacious.

Curated by the art historian and Bloomsbury biographer Frances Spalding, there are the many portraits of Woolf painted by members of the set, including her sister Vanessa Bell, Duncan Grant, and Roger Fry. From photographs of her looking fragile and handsome at 20 to a fashion-shoot for Vogue when she was a middle-aged celebrated writer, Woolf’s image was captured throughout her life. Hers is an iconic face: the willowy features, the cheekbones, the deep-set, almost ghoulish eyes.

What makes this exhibition so absorbing is the great amount of archive material also included – letters, diary entries, first editions of Woolf’s novels with cover designs by Bell, and, most poignantly, the walking stick that she left on the bank of the River Ouse, East Sussex, which alerted her husband, Leonard, to the way that she had killed herself.

Despite my irritation with the elite whimsicality of the self-titled “Bloomsberries”, I enjoyed this exhibition a lot. It is curated with care. Most fascinating is the link between Woolf’s writing and the visual art of the time. The tonal experiments of her prose were influenced by Cézanne, and hers was a world of intense colour. However, Woolf was not always impressed with the artworld. She wrote in her diary in 1912, “artists are an abominable race. The furious excitement of these people… is odious.”

The exhibition begins with an astonishing photograph of the Woolfs’ house at 52 Tavistock Square after it was hit by a bomb in October 1940. The building has been split in half and the fireplace in the upper-floor sitting room is visible from the street, complete with the painting still hanging above it. Detritus is heaped all around. Woolf wrote in her diary, “…rubble where I wrote so many books. Open air where we sat so many nights, gave so many parties…”

Woolf was born into an intellectual family in 1882, one of seven siblings and half-siblings. Her father, Leslie Stephen, was a man of letters, and her mother was painted by the Pre-Raphaelites. Many luminaries visited the house: there are photographic portraits here of Darwin, Browning, and Tennyson, all taken by Woolf’s aunt, Julia Margaret Cameron. They are bearded and austere, seemingly burdened with the weight of their genius. In “A Sketch of the Past” (1939), Woolf wrote: “Greatness still seems to me a positive possession; booming; eccentric; set apart; something to which I am dutifully led by my parents. It is a bodily presence… It exists in certain people.”

And great Woolf would become. Her difference, of course, was that she was a woman. Most of the eminent Victorians with whom the Woolf family associated were men. In her 1929 feminist essay, A Room of One’s Own, she would rail against the exclusion of women from learning and opportunity, and write, memorably, “Lock up your libraries if you like; but there is no gate, no lock, no bolt that you can set upon the freedom of my mind.”

Virginia Stephen by George Charles Beresford, July 1902There is a telling photograph taken by Bell in 1893. It shows their parents reading in the sitting room of the holiday house in St Ives. To the right and behind, an 11-year-old Virginia is watching them intently, her chin cupped in her hand, those round, disarming eyes staring out. She is a ghostly presence, a voyeur.

Woolf’s mother died two years later, an event that triggered Woolf’s first breakdown at the age of 13. Later, she moved from Kensington to Bloomsbury. By 1906, the set had formed.

There was much romantic toing and froing. A letter sent from the writer Lytton Strachey to his brother James in 1909 is included here: “On February 19th I proposed to Virginia, and was accepted. It was an awkward moment, as you may imagine, especially as I realised, the very minute it was happening, that the whole thing was repulsive to me. Her sense was amazing, and luckily it turned out she’s not in love.”

Strachey was gay, although he would later have a relationship with the painter Dora Carrington. There is a pencil on paper self-portrait of Carrington from 1912, her eyes looking glassily upwards like a saint. “I suppose the tug of Lytton’s influence deranges her a good deal,” Woolf wrote. After Strachey’s death, Carrington shot herself in 1932.

Virginia married Leonard Woolf, and together they set up the Hogarth Press. Later, Woolf had an affair with Vita Sackville-West, whose photographic portrait is displayed here: she is commanding in pearls and a brown felt hat, a cigarette between her gold-ringed fingers.

Most moving are her last letters. To Bell, she wrote: “I feel that I have gone too far this time to come back again.” Woolf had attempted suicide as a younger woman, spent months in sanatoriums, clawed back her sanity, and achieved what so few women had achieved: she was a writer. She died aged 59. Vanessa wrote: “One can at least be glad that this did not happen as it so nearly did years ago – when all her gifts would have been wasted.

Virginia Woolf at the National Portrait Gallery
Virginia Woolf at the National Portrait Gallery
Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 12:57

Christian Soleil publie un ouvrage pratique destiné aux professeurs et étudiants en école de commerce ou d'ingénieurs : "Méthodologie de l'étude de cas - Marketing, management, communication.

Résumé :

L'étude de cas est un outil pédagogique reconnu et indispensable. Il est utilisé depuis plusieurs décennies dans différentes versions pour permettre aux étudiants et plus généralement aux apprenants de s'approprier des connaissances théoriques et d'approcher au plus près leur mise en œuvre concrète. Mais pour réussir une étude de cas, notamment en situation d'examen, il est indispensable de respecter des règles de lecture, de réflexion, de structuration et de rédaction qu'exige cet exercice pédagogique. C'est le propos de cet ouvrage de donner à ses lecteurs, professeurs, formateurs, étudiants, apprenants, les clefs de la réussite à l'épreuve d'étude de cas dans les domaines du marketing, du management et de la communication.

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil travaille comme consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : romans, théâtres, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des États-Unis et du Japon entre lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Economie / Droit

Nombre de pages : 98

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332755766

ISBN livre téléchargement : 9782332755773

Date de publication : 23 June 2014

Prix : 12,00 euros

Christian Soleil

Christian Soleil

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 06:15
Christian Soleil étudie les relations entre Virginia Woolf et Duncan Grant

Christian Soleil publie un nouvel ouvrage sur le groupe de Bloomsbury, « Virginia Woolf et Duncan Grant, une amitié entre chien et loup ». Après un essai sur la géographie intime de Virginia Woolf, une biographie en deux tomes du peintre Duncan Grant, des entretiens imaginaires avec le poète antifasciste Julian Bell et un recueil d’essai sur le groupe de Bloomsbury et son actualité et avant la publication, à la rentrée prochaine, de son ouvrage sur son amie Angelica Garnett (1918-2012), fille de Duncan Grant et nièce de Virginia Woolf, il se penche sur les relations entre Woolf et Grant. Admiration, agacement, mystère, incompréhension : c’est une amitié complexe et parfois contradictoire qui lie ces deux artistes modernistes qui ont révolutionné la littérature et la peinture anglaise dans la première moitié du XXe siècle.

Résumé :

Virginia Woolf est l'une des auteures les plus douées et les plus connues de sa génération. Duncan Grant, qui partage la vie de sa sœur Vanessa Bell, est le peintre le plus en vue de la verte Albion. L'une est une pure intellectuelle, en lutte contre les rigidités morales héritées de l'ère victorienne. L'autre est un intuitif qui mène sa vie comme bon lui semble, avec la liberté et l'hédonisme que lui impose sa sexualité hors normes. L'un et l'autre appartiennent au groupe de Bloomsbury, cercle d'artistes et d'intellectuels qui révolutionna l'art et l'esprit anglais au début du XXe siècle. Entre les deux se développe une amitié teintée d'admiration mutuelle. Ils se regardent, s'observent, se jaugent comme deux animaux de races différentes dans un immense respect mutuel.

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil travaille comme consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : romans, théâtres, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des États-Unis et du Japon entre lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Essai / Etude autres

Nombre de pages : 110

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332755735

ISBN livre téléchargement : 9782332755742

Date de publication : 23 June 2014

Prix public TTC : 12,50 euros en version papier, 7,50 en version numérique

Lien internet : http://www.edilivre.com/virginia-woolf-et-duncan-grant-une-amitie-entre-ch-20a50cf36a.html

Christian Soleil étudie les relations entre Virginia Woolf et Duncan Grant
Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 22:53

Christian Soleil publie aux éditions Edilivre, Paris, un ouvrage pratique intitulé "Construire une stratégie de communication" à destination des responsables de PME.

Résumé :

La plupart des PME françaises ne disposent pas d'un service communication intégré. Cela ne les empêche pas de mener des actions de communication parfois efficaces. Mais le risque d'une approche à la petite semaine est de perdre en cohérence, de développer une image brouillée, et une telle attitude peut à terme se révéler improductive. Construire une stratégie de communication est un ouvrage pratique à destination des professionnels de la communication. Il vous guidera pas à pas sur l'élaboration d'une stratégie construite, pensée, assumée, à laquelle vous pourrez imprimer toute la cohérence nécessaire. Débutant ou professionnel de la communication, professeur ou étudiant, vous n'allez bientôt plus pouvoir vous en passer…

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil travaille comme consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : romans, théâtres, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des États-Unis et du Japon entre lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Economie / Droit

Nombre de pages : 92

Format : Grand Format (170x240)

ISBN livre papier : 9782332756244

ISBN livre téléchargement : 9782332756251

Date de publication : 20 June 2014

Prix public TTC : 20,00 euros

Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 05:27
Christian Soleil signe un ouvrage sur Barbara

Christian Soleil publie un ouvrage sur la chanteuse Barbara : "Allô, c'est Barbara, la chanteuse !"

Par Christian Soleil

Prix de vente public :

o 18,50 € en livre papier

o 11,10 € en téléchargement

Résumé :

Christian Soleil rencontre Barbara alors qu'il est adolescent. Pour lui, Barbara restera pendant des années une amie lointaine, une confidente, une femme qui téléphone, une chanteuse qui le reçoit régulièrement dans sa loge et lui parle avec simplicité, générosité et un grand sens de l'humain. Quand il devient journaliste, quelques années plus tard, elle lui accorde des interviews alors qu'elle n'aime pas ce genre d'exercice. Elle s'y prête sans rechigner. La "longue dame brune" perd peu à peu sa voix mais garde sa présence, son charisme et surtout son désir pour la scène et le public. Depuis la mort de la chanteuse, Christian Soleil a réuni ses souvenirs, interviews et notes éparses pour donner un texte juste, attachant et nostalgique, entre témoignage et évocation biographique.

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil travaille comme consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : roman, théâtre, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des Etats-Unis et du Japon entre lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Témoignage

Nombre de pages : 230

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332674456

ISBN livre téléchargement : 9782332674463

Date de publication : 04 March 2014

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 04:56
Christian Soleil signe une nouvelle bio de Jean Marais

Jean Marais, le dernier héros

Par Christian Soleil

Prix de vente public :

o 27,50 € en livre papier

o 16,50 € en téléchargement

Résumé :

Christian Soleil rencontre Jean Marais pour la première fois au début des années 1990, alors qu'il s'apprête à publier une série d'ouvrages sur Jean Cocteau. Marais accueille chaleureusement le jeune journaliste et acceptera de le rencontrer régulièrement au fil des années. A Montmartre comme à Vallauris, à Lyon comme à Monaco, commence entre le vieil acteur et le jeune auteur une amitié prolongée par des relations épistolaires régulières. Marais mourra quelques mois après Edouard Dermit, le fils adoptif de Cocteau, un autre ami de Christian Soleil. Ce livre est une biographie de Jean Marais issue de plusieurs années de recherche et entrecoupée de souvenirs de rencontres et d'interviews menées par l'auteur.

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil travaille comme consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : roman, théâtre, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des Etats-Unis et du Japon entre lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Biographie

Nombre de pages : 426

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782332674272

ISBN livre téléchargement : 9782332674289

Date de publication : 03 March 2014

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 05:01
Christian Soleil signe la nouvelle bio de Jean Marais

Jean Marais, on connait. L'acteur de "L'Eternel retour", de "La Belle et la Bête", l'incarnation de l' "Orphée" de Cocteau et de mille autres rôles romantiques, le héros des films de cape et d'épée, le type qui ose casser la gueule au journaliste collabo Alain Laubreaux en pleine Occupation : la figure est célèbre, attachante, appréciée des Français.

En travaillant sur Cocteau, au début des années 1990, Christian Soleil est amené à rencontrer Marais à de nombreuses reprises. Jeannot offre à Christian ses dessins, échange avec lui une volumineuse correspondance, lui donne des interviews quand le jeune homme devient journaliste, accepte de signer la préface de son premier ouvrage sur Cocteau (sept autres suivront dans les quinze années qui suivent).

A présent l'heure est venue pour Christian Soleil de remercier celui qui lui ouvrit grand les portes de son passé. La nouvelle bio de Jean Marais que signe Christian Soleil est placée sous le signe de la reconnaissance et de l'amitié. Elle n'élude aucun aspect de la vie du comédien, avec une pudeur caractéristique qui est la marque du respect de Christian Soleil pour les sujets qu'il traite.

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 04:57
Allô, c'est Barbara, la chanteuse, par Christian Soleil

Le nouveau livre de Christian Soleil, à paraître courant mars 2014, est un portrait attachant de la chanteuse Barbara. Au cours des années 1980 et 1990, jusqu'à la mort de Barbara en 1997, Christian Soleil a beaucoup côtoyé Barbara. Admirateur puis journaliste, il a eu à de maintes reprises l'occasion de l'interviewer, de la retrouver dans sa loge, d'assister à des répétitions.

Ce livre est le récit de ces rencontres. Il révèle un personnage méconnu, une dame drôle, vive, optimiste et joyeuse, d'une simplicité et d'une disponibilité qui en surprendront plus d'un.

A lire absolument !

Repost 0

Présentation

  • : Blogue littéraire et culturel de Christian Soleil
  • Blogue littéraire et culturel de Christian Soleil
  • : Présentation de l'actualité littéraire et culturelle internationale par Christian Soleil
  • Contact

Recherche

Liens