Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 20:26

 

BOUDDHA SOURIT ENCORE OU SAKURA RYOKAN

Policier/Suspense - 106 pages - 140x200

ISBN : 9782342153286

Auteur : Christian Soleil


A l’approche de l’été, Christian Soleil publie un nouveau roman noir chez Mon Petit Editeur à Paris : « Bouddha sourit encore, ou Sakura Ryokan ». Une sombre histoire de yakusas dans le Tokyo contemporain où l’auteur passe tous ses étés depuis un quart de siècle.

 

LE PITCH

Matsuda, un ancien yakusa, a décroché voilà des années pour se retirer dans le Lubéron. Mais il reste lié par un pacte à vie à son ancienne organisation. Aussi, lorsque le chef de son organisation le contacte, il revient à Tokyo pour accomplir une ultime mission : éliminer la patronne d'un bar de nuit qui joue un double jeu. Plongé dans les bas-fonds du Golden Gai, Matsuda réalise peu à peu que l'univers dans lequel il remet les pieds n'est pas toujours ce qu'il semble être et que les visages de ses amis comme de ses ennemis pourraient n'être qu'un gigantesque théâtre d'ombres.

L'AUTEUR

 


Christian Soleil vit et travaille dans le sud-est de la France comme consultant en management et communication. Il publie depuis une trentaine d'années plusieurs ouvrages par an dans les domaines les plus variés : romans, essais, biographies d'artistes et de personnages historiques, recueils de contes populaires du Maghreb, du Japon, du nord de l'Europe, ouvrages de management et de communication. Plusieurs de ses pièces de théâtre ont tourné sur le territoire national. Spécialiste de l'œuvre de Cocteau et du groupe de Bloomsbury, il a publié de nombreux ouvrages sur Virginia Woolf et Duncan Grant.

 

Contact :

Christian Soleil 06 10 76 40 14

 

Christian Soleil au pays des yakuzas avec son dernier roman noir : "Bouddha sourit encore"
Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 21:51

On peut apprécier les romans de Tristan Garcia, et notamment son très expérimental roman "7", qui lui a valu le prix du Livre Inter 2016. Mais ses écrits philosophiques, rédigés d'une plume alerte et claire, qui n'est que trop rarement le propre des écrits philosophiques, présentent un intérêt beaucoup plus vif et témoignent d'une personnalité puissante et souvent poétique.

Dans son essai La Vie intense. Une Obsession moderne, il se penche sur la notion d'intensité et la force avec laquelle elle s'est immiscée dans nos vies. Vitesse, progrès, croissance, accélération, optimisation, etc. Les bracelets connectés en sont la preuve ultime : tout est aujourd'hui fait pour que nous contrôlions l'intensité de notre existence « qui va et vient, tel un petit chariot lancé en boucle sur des montagnes russes ».

Puissance qui organise le monde capitaliste, l'intensité est devenue un principe de vie, explique Tristan Garcia dans son nouvel essai La Vie intense. Une obsession moderne. Le philosophe et romancier, né en 1981, rappelle d'abord comment le courant électrique a, à un moment donné, remplacé l'écoulement de la rivière en tant qu'image du devenir : « L'électricité est devenue une sorte d'eau invisible, nichée au coeur même de la matière, et qualifiée dans un premier temps de "fluide subtil" : une eau de feu donc, mêlant les qualités de la première (mouvement et fluidité) à celles du second (chaleur et lumière), afin de former une énergie inédite. » A partir du XVIIIe siècle, la modernité, ainsi, est devenue électrique.

Cette fée électricité a inauguré l'ère de l'intensité. Jusqu'à son épuisement, dans la routine, par exemple ? « Vouloir augmenter notre vie ne conduit plus qu'à la diminuer », tranche le méta-physicien qui explore deux voies possibles. La neutralisation de l'intensité dans la sagesse — « Etre sage, c'est en effet être égal, éviter les hauts pics et les creux profonds de ses humeurs et de ses passions. C'est travailler à la désintensification systématique de soi » — ou sa transfiguration dans une promesse de salut, « état de l'existence supérieur et souverain, où les intensités ne varient plus jamais ». Garcia les rejette finalement pour célébrer la chance d'être vivant.

TRISTAN GARCIA, "LA VIE INTENSE"
Repost 0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 21:10
Haroun Tazieff, Secrétaire d'Etat aux risques majeurs de François Mitterrand

Haroun Tazieff, Secrétaire d'Etat aux risques majeurs de François Mitterrand

Je viens d'accepter d'entrer au Comité Scientifique du futur Pôle Haroun Tazieff en Vivarais, un outil de développement territorial fondé sur la rente de qualité territoriale par le rayonnement du couple Chauvet-volcans. 

Pour mieux connaître les enjeux de ce projet, suivre le lien vers l'article de Frédéric Lavachery :

Chauvet-Issarlès-octobre 2015-5

Christian Soleil à Brighton pour une conférence sur Elisabeth I.

Christian Soleil à Brighton pour une conférence sur Elisabeth I.

Repost 0
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 16:51
Christian Soleil : "J'ai fait de Néron un personnage poète" (interview publiée dans le journal le Progrès le 26 septembre 2016)

Le Stéphanois Christian Soleil vient de publier L’interview de Néron , un ouvrage qui mêle science-fiction, histoire et romance amoureuse.

Ce livre est-il indirectement lié à Michel Durafour ?

« Oui. Avant qu’il ne devienne maire, au début des années 60, il écrivait beaucoup de livres. L’un d’eux,Bettina , avait même remporté un grand succès aux États-Unis et son agent new-yorkais lui avait suggéré d’écrire un livre sur Néron, ce qui n’avait pas eu l’air de le séduire à l’époque. Lorsque je l’ai rencontré en 2007, il m’en a parlé et cela m’a inspiré… »

C’est un ouvrage basé sur une interview assez fantastique ?

« Cela se passe en 2 064. Une équipe d’archéologues retrouve à Rome la tombe secrète de Néron et un programme scientifique expérimental permet alors de fabriquer un clone de l’empereur, âgé d’environ 20 ans. Ce dernier garde la mémoire de la période historique où il vivait et est interrogé par une journaliste avec laquelle naîtra une histoire d’amour complexe. Au fil de l’interview, c’est toute la biographie de Néron qui défile. En fait, il parle surtout de lui. »

En quoi ce personnage vous a-t-il séduit ? Vous avez dû faire de nombreuses recherches ?

« N’étant pas historien, j’ai bien sûr fait beaucoup de recherches et j’ai appris qu’on n’avait pas de certitudes sur tout, notamment sur le fait qu’il soit responsable de l’incendie de Rome. J’ai pris le parti d’en faire un personnage poète. Car il l’était. Il avait une âme d’artiste, il adorait chanter sur scène et n’était pas fait pour être empereur. Certes, il était aussi brutal, mais c’était d’abord l’époque qui était violente. »

Vous venez par ailleurs de publier un livre sur Haroun Tazieff. Vous le connaissiez personnellement ?

« Lorsque j’étais ado, je voulais devenir vulcanologue et j’allais à toutes ses conférences. Je correspondais aussi beaucoup avec lui à l’écrit et il me répondait très gentiment. Puis, nous nous sommes vus régulièrement et je l’ai interviewé vers la fin de sa vie. Ce récit est celui de nos rencontres, avec une part de biographie mais aussi ma vision personnelle de cet ami Tazieff. »

Christian Soleil est originaire de la région stéphanoise. Installé aujourd’hui dans le sud-est de la France, il publie depuis l’âge de 20 ans des ouvrages dans les domaines les plus variés. Il est aussi consultant en management et communication pour des entreprises et structures européennes.

Propos recueillis par Gillette Duroure

Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 15:05

L’AMI TAZIEFF, essai biographique, 2016, 132 pages, 11,50 euros

« Il manquait aux biographies déjà publiées ce témoignage d'un enfant. J'en remercie vivement Christian, qui n'a pas oublié la générosité et la simplicité humanistes de son ami Tazieff, au point de m'avoir proposé, en toute simplicité et générosité, de contribuer à la constitution de l'œuvre scientifique des expéditions Tazieff en patrimoine culturel pour tous, ce à quoi je travaille depuis dix ans avec le centre Haroun Tazieff pour les sciences de la Terre. » Frédéric Lavachery, fils d'Haroun Tazieff.

Christian Soleil réveille ses souvenirs de "L'Ami Tazieff"
Christian Soleil réveille ses souvenirs de "L'Ami Tazieff"
Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 17:16

L'Interview de Néron Roman (d’après une idée de Michel Durafour)

Par Christian Soleil

Thème : Roman d'aventure

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 286

Date de publication : 25 août 2016 ISBN : 9782334188814

Editeur : edilivre

Site internet : www.edilivre.fr

Résumé

Deux mille ans après l'incendie de Rome, en 2064, une équipe d'archéologues retrouve à Rome la tombe secrète de Néron. Un programme scientifique expérimental permet alors de fabriquer un clone de l'empereur qui garde la mémoire de la période historique où il régnait. Ce clone est interviewé à la télévision italienne par Dalila Monteverdi, journaliste star du moment, qui a financé sur ses deniers personnels les fouilles archéologiques. Le nouveau Claude Néron répond en toute liberté à ses questions et dévoile des pans oubliés de l'histoire de Rome. L'empereur artiste se révèle attachant tout autant que monstrueux. Il fascine les foules. Un sentiment de tendre complicité le lie bientôt à la journaliste. Mais l'époque a-t-elle tellement changé ? Fera-t-elle une place à l'empereur poète ?

Biographie de Christian Soleil

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil est consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : roman, théâtre, essais, biographies, recueils de contes et légendes. Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des États-Unis et du Japon, dans lesquelles il voyage dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Christian Soleil redonne vie à Néron
Repost 0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 23:20

Christian Soleil fait l'objet d'une page de présentation sur Wikimonde Plus, dont voici l'essentiel du texte ci-après :

Christian Soleil

Christian Soleil est un écrivain et un traducteur né à Saint-Etienne le 29 novembre 1962

Biographie

Diplômé de l'École Supérieure de Commerce de Saint-Étienne en 1984, Christian Soleil obtient un master de littérature anglaise (2004), un master de littérature allemande (2005) et un "doctorate" en marketing management aux États-Unis en 2005. Journaliste à La Tribune-Le Progrès à Saint-Étienne de 1984 à 1990, il travaille ensuite comme chef de publicité dans deux agences de communication avant de s'installer comme consultant indépendant. En 2006, il fonde les éditions Cosmo. En 2009, il s'installe à Cavaillon et publie un ouvrage sur la ville, Café fin de siècle, une promenade intime dans Cavaillon. Il garde ses bureaux en Rhône-Alpes.

Il a publié depuis l'âge de 20 ans plusieurs dizaines d'ouvrages : romans, essais, théâtre, contes et légendes, essais, ouvrages pratiques de management. Il a publié plusieurs essais sur Jean Cocteau grâce au soutien de Edouard Dermit, fils adoptif du poète, et sur Virginia Woolf et le groupe de Bloomsbury, deux livres sur Michel Durafour, ancien ministre de Valéry Giscard d'Estaing et de François Mitterrand. À son tour, Michel Durafour a signé les préfaces de plusieurs ouvrages de Christian Soleil, et les deux auteurs ont cosigné en 2009 un roman, Ciel cocasse. Christian Soleil publie en 2011 un ouvrage sur l'œuvre littéraire de Michel Durafour, La Trace de l'aigle dans les cieux. Christian Soleil a signé les préfaces d'ouvrages en français, en anglais et en allemand. Il donne des conférences en français ou en anglais sur les thèmes de ses ouvrages, en Europe, aux États-Unis et au Japon.

Christian Soleil a traduit plusieurs textes de littérature anglaise, allemande et japonaise, dont notamment des œuvres de Rupert Brooke, Klaus Mann et Hōjōki ou La Cabane de dix pieds carrés de Kamo no Chōmei.

Collectionneur d'œuvres d'art, il s'est spécialisé dans les manuscrits et les œuvres picturales du XXe siècle : Jean Cocteau, Reynaldo Hahn, Christian Bérard, Arno Breker, André Derain, André Lhote, Dunoyer de Segonzac, Rupert Brooke, William Rothenstein, Augustus John, Walter Sickert, Duncan Grant, Vanessa Bell, Mark Gertler, Ronald Ossory Dunlop, L.S. Lowry, Edward Wolfe, Fabian Lundqvist, Angelica Garnett, Julian Bell, Virginia Woolf, Roger Fry, Ezra Pound,Cecil Beaton, Egon Schiele, Ernst Ludwig Kirchner, Arno Breker, Picasso, Haruhiko Yasuda, Ushio Shinohara. Ses collections sont entreposées à Londres et il les prête quelquefois pour des expositions. Christian Soleil a organisé plusieurs expositions de ses photographies (en France et au Japon : sur les fresques de Cocteau, sur la statuaire bouddhique japonaise, sur des portraits) et il a mis en place plusieurs expositions en France des œuvres de Jean Cocteau ainsi que de Angelica Garnett. Il publie en 2011 et 2012 les deux tomes d'une biographie de Duncan Grant, peintre du groupe de Bloomsbury et continue ses recherches sur ce groupe en vue de publications ultérieures sur Virginia Woolf, John Maynard Keynes, E.M. Forster.

Œuvres

  • Aux Éditions Actes Graphiques

Les Yeux ouverts, roman, 1983.

Crime de légèreté, une introduction à Jean Cocteau, 1989.

La lune est le soleil des statues, nouvelles, illustrations de Philippe Chastel, 1989.

L'Enfant, l'Europe, argument pour une exposition, illustrations Philippe Chastel, 1989.

La Part de l'ombre, roman, 1990.

Proust, la vie prétexte, biographie, 1991.

L'Ange gardien, roman, 1991.

Frime market, une introduction souriante au marketing, 1992.

Jean Cocteau, le bonheur fabriqué, biographie Tome 1 – Profils d'anges, préface de Jean Marais, 1993. Tome 2 – Le pluriel et le singulier, 1995. Tome 3 – Le revers de la médaille, préface de Juan-Carlos Jurado, 1996.

Les Ciseaux du destin, entretiens avec André Franc, déporté à Buchenwald, 1997.

Michel Durafour, biographie Tome 1 – Le Feu sous la cendre, préface de Jean Tibi, 1998. Tome 2 – Le Vent du large, 1999.

Jean Marais, la voix brisée, biographie, préface de Pierre Guénin, 2000.

Hervé Guibert, biographie, 2001.

Le Corbusier, de La Chaux-de-fonds à Firminy, biographie, préface de François Bouchut, 2005.

Michel Thiollière, la pierre et l'encre, biographie, préface d'Antoine Guichard, 2006.

Plus gaga tu meurs, humour stéphanois, illustrations de Timothée Martin, préface de Jean-Louis Gagnaire, 2007.

  • Aux Éditions Alain Faucoup

Dantes inferno, suivi de La Mouette, récits, 2000.

La Porte, nouvelles, 2002.

Question d'âge, nouvelle, avec Pierre Marnay, 2002.

  • Aux Éditions Bucdom

Le Sourire du Bouddha, humour zen, préface de Michel Durafour, coll. Amont-Aval, 2000.

Le Joyau dans la fleur de lotus, contes bouddhiques, coll. Amont-Aval, 2002.

La Fracture, roman, 2002.

Léonard de Vinci, le désir inachevé, récit biographique, préface de Castor Seibel, 2003.

Sur les traces du Zen, essai, suivi de Les Chemins du Satori, contes et pensées de la tradition bouddhique, coll. Amont-Aval, 2004.

Sur les traces de Machiavel, essai, préface de Michel Durafour, 2005.

Corrida à Malaga, roman, 2006.

  • Aux Éditions Ancre et Encre

La Cabane de dix pieds carrés, de Kamono Chômei, traduit du japonais par Christian Soleil, coll. Mots d'Ailleurs, 2003.

Raconte-moi Jean Cocteau, biographie, 2003.

  • Aux Éditions Publibook

Les Contes de la verte Albion, contes anglais de la tradition celtique, 2003.

Tokyo nuit et jour, récits, 2004.

Arts et démocratie, de Rupert Brooke, traduit de l'anglais par Christian Soleil, coll. EPU colloques et revues, 2008.

Une goutte d'eau dans la mer, contes et légendes bouddhiques, 2009.

L'héritage des Vikings, contes et légendes de la culture Viking, 2009.

Le Neveu de Virginia Woolf, entretiens avec Julian Bell, entretiens apocryphes, 2012.

Manager avec les anciens, essai, 2013.

Pier Paolo Pasolini, au-delà du destin, essai biographique, 2016.

  • Chez Cosmo Éditions

Légendes populaires du Japon, de Yoshizato Hideki, traduit et adapté du japonais par Christian Soleil, 2005.

Sur les traces de Virginia Woolf, essai biographique, préface de Michel Thiollière, 2006.

Sur les traces de Machiavel, essai biographique, 2006.

Elisabeth I, la reine de marbre, récit biographique, 2008.

Maurice Vincent, Saint-Étienne en tête, biographie, 2008.

  • Chez Edilivre

Les fantômes d'Édimbourg, une promenade intime dans les rues d'Édimbourg", essai, 2009.

Blue Windy Terrace, l'ombre de Michael Jackson", roman, 2009.

Le manager caméléon, une approche méthodologique de la négociation interculturelle, essai, 2009.

Kamogawa, rivière des morts, roman, 2009.

Oï Voï, humour juif, humour, 2009.

Une auréole d'acier bleuté, promenade au cœur du patrimoine stéphanois, préface de Maurice Vincent, essai, 2009.

Le thé sur un volcan, voyage en culture nippone, essai, 2009.

Sous un ciel anglais, une biographie de Rupert Brooke, biographie, 2009.

Ueno Park, thriller, 2009.

Oh my goodness, humour anglais, 2009.

Shiba Park, thriller, 2009.

Mémoire vive, thriller, 2009.

Tragédie grecque, thriller, 2009.

Virginia Woolf, une géographie intime, 2009.

Soir, thriller, 2009.

Le moulin à poivre, une évocation de la vie de Klaus Mann, 2009.

Parler en public, comment optimiser vos interventions devant un auditoire, 2009.

Café fin de siècle, une promenade intime dans Cavaillon, 2009.

Les aventures fabuleuses de Djéha, contes anciens et modernes du Moyen-Orient, 2009.

Sagami Bay, thriller, 2009.

Elisabeth I, les confessions d'une reine, mémoires apocryphes, 2009.

Jean Cocteau, un glorieux méconnu, biographie, 2009.

Japon, un monde flottant, comprendre et pratiquer les Japonais dans le monde des affaires, 2009.

Ciel Cocasse, d'après une idée de Michel Durafour, roman, 2009.

Mort Gothique, roman, 2009.

Schizo Boy, roman, 2009.

Les mystères de Tokyo, thriller, 2010.

Ma jeunesse sous Maggie Thatcher, roman, 2010.

Hōjōki, ou la cabane de dix pieds carrés, traduction par Christian Soleil du récit japonais de Kamono Chômei, 2010.

Nuit et jour, roman, 2010.

Hasta Luego, thriller, 2010.

Réussir par la négociation, Conseils pratiques à l'usage des commerciaux, des managers, des politiques et des jeunes couples, livre pratique, 2010.

Vladimir Maïakovski, poésie du naufrage, biographie, 2010.

Machiavel après Machiavel, essai, 2010.

Splendeurs et misères de Machiavel, essai biographique, 2010.

Gérer les situations d'agressivité et d'incivilité, essai, 2010.

Fulham Palace Road, récit, 2010.

Manhattan Blues, roman, 2010.

Fils de Cocteau, essai biographique, 2010.

Kyoto Tower, thriller, 2010.

Négocier avec des Allemands, ouvrage pratique, 2010.

Une Valise à Berlin, promenade dans les rues de Berlin, 2011.

Partir - une enfance stéphanoise, autobiographie, 2011.

Faire des affaires avec les Anglais, ouvrage pratique, 2011.

Dans les pas de Jean Cocteau, entretiens avec Edouard Dermit, 2011.

Gérer son stress, essai, 2011.

Tokyo loves you, roman, 2011.

Ouvrez vos fenêtres, guide pratique de la créativité en entreprise, 2011.

La Trace de l'aigle dans les cieux, l'œuvre littéraire de Michel Durafour, 2011.

Le Dernier souffle de Léonard de Vinci, roman biographique, 2011.

Une Conférence de Rupert Brooke, traduit de l'anglais, essai, 2012.

Japon légendaire, légendes traditionnelles japonaises, 2012.

Michel Thiollière, le phœnix stéphanois, biographie, 2012.

Le Roman d'Avignon, essai, 2012.

Les dîners du je dis, entretiens avec Gabrielle Seyssiecq, entretiens, 2012.

Eva Lopez, l'amour ne se refuse pas, biographie, 2013.

D'ombre et de lumière, la vie solitaire de Michel-Ange, biographie, 2013.

Le Groupe de Bloomsbury, un kaléidoscope anglais, essais, 2013.

Jean Marais, le dernier héros, biographie, 2014.

Allô, c'est Barbara, la chanteuse !, biographie, 2014.

Construire une stratégie de communication, livre pratique, 2014.

Virginia Woolf et Duncan Grant, un amitié entre chien et loup, essai, 2014.

Méthodologie de l'étude de cas, marketing, management, communication, livre pratique, 2014.

Entretiens avec Angelica Garnett, entretiens, 2014.

La Longue nuit de Marie Stuart, roman biographique, 2015.

La Caverne des brumes, nouvelles, 2015.

Le Corbusier, l'idée et la matière (De la Chaux-de-Fonds à Firminy), biographie, 2015.

L'interview de Virginia Woolf, interview apocryphe, 2015.

Cheers, humour juif et humour anglais, 2015.

Ueno Park, roman, 2015.

Virginia Woolf, la flâneuse de Rodmell, essai, 2015.

Si tu vois Bouddha, tue-le !, roman, 2015.

Réussir une négociation interculturelle, essai, 2015.

Faire des affaires avec les Allemands, essai, 2015.

Japon, un monde flottant, Négocier avec des Japonais, essai, 2015.

Négocier à l'étranger (ouvrage collectif sous la direction de Christian Soleil), essai, 2015.

Pasolini, l'homme infini, essai, 2015.

Mère, pourquoi m'as-tu abandonnée ? (en collaboration avec Marie-Josèphe Court), entretiens, 2015.

Suzanne, une amitié, essai, 2015.

Virginia Woolf, les ateliers Omega et moi, mémoires apocryphes de Duncan Grant, 2016.

Giordano Bruno ou la Vérité embrasée, biographie, 2016.

La Rome de Pasolini, essai, 2016.

  • Aux Éditions Société des Écrivains

Il n'est jamais trop tard pour Ithaque, roman, 2011.

Mémoires de Duncan Grant, un Highlander à Bloomsbury, biographie, 2011.

Mémoires de Duncan Grant, A Bohemian Rhapsody, biographie, 2012.

Michel Thiollière, l'homme qui voulait une autre ville, biographie, 2013.

  • Chez Monpetitéditeur

Rupert Brooke, l'Ange foudroyé, biographie, 2011.

Yankee Business,l'art de négocier avec les Américains, 2012.

  • Aux Éditions Morey

Trajectoires, un homme, une ville (avec Michel Thiollière), entretiens, 2012.

Sources[modifier]

  • Emissions culturelles de Radio Flash (enregistrements) animées par Christian Soleil en 1984-1986.
  • Le Nouvel Observateur, 16 mars 1989.
  • Hebdo St Étienne, nombreux articles de 1984 à 1990.
  • Loire-Matin, nombreux articles de 1980 à 1985.
  • Le Monde, 30 avril 1986.
  • Emissions culturelles hebdomadaires de TV7 animées par Christian Soleil au milieu des années 1990.
  • La Tribune-Le Progrès Saint-Étienne, nombreux articles depuis 1980.
  • Zoom 42 en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011.
  • Télé7jours, novembre 2001.
  • Saint-Étienne Aujourd'hui mai 2003, février 2004, novembre 2004, avril 2005.
  • Le Nouvel Observateur, mai 2002.
  • Émissions "Apostrophe", 1991(Hervé Guibert), 1996 (Jean Cocteau).
  • Libération, 13 août 1999, 23 mars 2001, 26 septembre 2004.
  • Interview de Christian Soleil dans Cultura Argentina (Buenos Aires) en septembre 2004 (sur Jean Cocteau et Hervé Guibert)..
  • Le Nouvel Observateur, 14 avril 1993, 16 juin 1994, 18 juin 1995.
  • La Provence, 13 mars 1984, 22 mai 1985, 4 décembre 1985, 6 février 1986.
  • Sainté Mag n° 13, mai 2010.
  • Sainté Mag n° 22, mars 2011.
  • La Gazette de la Loire, n° 550, avril 2011.
  • Ionis Magazine, mai 2010.
  • Du und ich (Allemagne) mai 2010.
  • The Guardian, 16 mai 2011.
  • Le Progrès, 9 août 2011.
  • La Gazette de la Loire, 22 juillet 2011.
  • La Gazette de la Loire, 12 août 2011.
  • The Washington Post, 17 août 2011.
  • The New York Times, 19 août 2011.
  • La Gazette de la Loire, 19 août 2011.
  • Émission TL7 mars 2002 sur Christian Soleil / Hervé Guibert.
  • Émission TL7 mars 2006 sur Michel Durafour.
  • Canvas Magazine (England) issue 32, october 2011 on Duncan Grant and Christian Soleil.
  • The Guardian, 12 novembre 2011.
  • Zoom 42, 2008, 2009, 2010, 2011.
  • Loire Magazine, novembre 2011.
  • Le Progrès, 31 mars 2012.
  • Canvas Magazine, Londres, printemps 2012.
  • La Gazette de la Loire n° 602, 30 mars 2012.
  • Interview de Christian Soleil sur RCF Fourvière, émission "A plus d'un titre", plusieurs diffusions en mars 2012.
  • Zoom42, septembre 2012.
  • La Gazette de la Loire, 31 août 2012.
  • Le Progrès, 28 septembre 2012.
  • Les Petites Affiches de la Loire, 4 octobre 2012.
  • Les Petites Affiches de la Loire, 12 octobre 2012.
  • Le Progrès, 22 octobre 2012.
  • Interview de Christian Soleil dans un reportage sur Michel Durafour, TL7, plusieurs diffusions en décembre 2012.
  • Canvas Magazine, Londres, décembre 2012.
  • Site internet www.legrisou.fr, 4 décembre 2012, dossier sur Christian Soleil et ses ouvrages politiques.
  • Interview de Christian Soleil et Michel Thiollière sur RCF Fourvière, émission "A plus d'un titre", plusieurs diffusions en janvier 2013.
  • Le Progrès, 13 janvier 2013.
  • Site internet www.legrisou.fr, 8 février 2013, sur une biographie de Michel Thiollière par Christian Soleil.
  • Asahi Shinbun, Tokyo, 13 mars 2013, sur Christian Soleil et le Japon.
  • Le Progrès, 23 mars 2013.
  • Le Progrès, 6 juin 2014.
  • Emission Carte Blanche sur Radio RCF St Etienne en mars 2013 et en mars 2014 (sur le livre Trajectoire / sur Le Corbusier).
  • L'Obs, janvier 2015.
  • Le Progrès, 14 mai 2015.
  • Zoom42 : nombreux articles depuis 2012 sur les publications successives de Christian Soleil.
  • Le Progrès, 18 mars 2016, "Ecrire cette histoire d'amitié était une nécessité".
Christian Soleil sur Wikimonde Plus
Repost 0
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 12:52

Christian Soleil présentait vendredi 27 mai 2016 à la librairie-bouquinerie Le Bruit des Vagues, à Saint-Etienne, une sélection de ses ouvrages récemment publiés autour des contes zen, mais aussi de Virginia Woolf, Vladimir Maïakovski ou Elisabeth I d'Angleterre.

Christian Soleil vient de terminer un ouvrage sur Haroun Tazieff avec le soutien de son fils et un autre sur les relations de Françoise Sagan avec les écrivains, avec la participation là aussi du fils du "petit monstre" selon Mauriac. Il sera bientôt à New York pour des entretiens dans le cadre d'un essai biographique sur David Bowie.

Françoise et ses amis l'accueillaient dans une atmosphère chaleureuse et rosée, tandis que le soir descendait sur le quartier de Carnot, et les échanges se poursuivirent jusqu'à une heure tardive et titubante.

On ne peut que féliciter Françoise pour son engagement dans son quartier et dans sa ville. Elle organise régulièrement des soirées autour d'un auteur et s'efforce de mettre en relation les jeunes auteurs avec les moins jeunes, les manuscrits avec les éditeurs. Une gagneuse, une battante, mais surtout une passeuse, qui allie courage et générosité. Une ville comme Saint-Etienne devrait se féliciter de l'avoir en son sein. Elle a la trempe de celles et ceux capables de remettre un territoire en marche.

Des rires et des livres au Bruit des Vagues, où Christian Soleil dédicaçait ses derniers ouvrages.

Des rires et des livres au Bruit des Vagues, où Christian Soleil dédicaçait ses derniers ouvrages.

Repost 0
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 05:30

Christian Soleil a publié plusieurs ouvrages sur le poète et cinéaste italien. Il livre aujourd’hui une méditation sur la Rome de Pier Paolo Pasolini, une errance dans la Rome du grand artiste.

Résumé :

Au début de l'été, Christian Soleil, qui prépare un essai sur Pier Paolo Pasolini, décide de s'installer à Rome pour quelques jours. Il veut « sentir » la ville dont « le plus grand poète italien du XXèmesiècle » a fait un personnage de son oeuvre.
Le voilà embarqué dans une visite systématique et sensible des quartiers populaires que Pasolini utilisa dans ses films et dans ses romans, de ceux plus bourgeois où il habita avec sa mère, des restaurants qu'il fréquentait avec ses amis et des cafés qu'il hantait entre deux pages d'écriture. Le voilà le soir, rôdant autour de la gare Termini où se joue un ballet d'ombres, ou sur la plage d'Ostie où le poète fut assassiné ce 1ernovembre 1975, laissant le pays dans un grand désarroi.

Biographie :

Installé dans le sud-est de la France, Christian Soleil est consultant en management et communication pour diverses entreprises et structures européennes. Il publie depuis l'âge de vingt ans des ouvrages dans les domaines les plus variés : roman, théâtre, essais, biographies, recueils de contes et légendes.
Il puise son inspiration dans les grandes villes d'Europe, des États-Unis et du Japon, dans lesquelles il se rend dès que ses occupations professionnelles lui en laissent le temps.

Thème : Essai / Etude autres

Nombre de pages : 62

Format : Roman (134x204)

ISBN livre papier : 9782334154529

ISBN livre téléchargement : 9782334154536

Date de publication : 25 May 2016

"La Rome de Pasolini", dernier essai en date de Christian Soleil (publication 25 mai 2016)
"La Rome de Pasolini", dernier essai en date de Christian Soleil (publication 25 mai 2016)
Repost 0
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 01:37

Au début de l'été, Christian Soleil s'est installé à Rome pour quelques jours. Le voilà sur les traces du poète et cinéaste Paolo Pasolini, visitant systématiquement les quartiers populaires qu'il a placé au coeur de ses films comme ceux, plus bourgeois, où il habita avec sa mère une fois le succès venu, déjeunant et dînant dans les restaurants de prédilection de PPP, errant autour de la gare Termini où le poète passait une partie de ses soirées ou, la nuit venue, sur la plage d'Ostie, via del'Idroscalo, où Pier Paolo Pasolini fut assassiné le soir du 1er novembre 1975.

"La Rome de Pasolini" est donc une promenade méditative sur les traces du poète. Christian Soleil y croise ses souvenirs des oeuvres de Pasolini, ses impressions personnelles au fil des visites, il cite Pasolini et témoigne de l'actualité de l'écrivain qui annonça les dérives de la société de consommation, le "berlusconisme" et les égarements culturels d'une Italie et d'une Europe qui ont peu à peu perdu leur âme.

"La Rome de Pasolini" le nouvel essai de Christian Soleil sur Pier Paolo Pasolini

"La Rome de Pasolini" le nouvel essai de Christian Soleil sur Pier Paolo Pasolini

Repost 0